Superbe journée et beaucoup de jeunesse pour notre atelier de ce samedi 07/05/2022 à la salle Sainte Hélène. De jeunes garçons et beaucoup de jeunes filles (âgés de14 à 17 ans), transformés en apprentis réparateurs ont débarqué pour notre plus grand plaisir, afin de leur faire comprendre les enjeux du coeur de notre mission. Ils y ont découvert sous la houlette de Bastien Blanchard, Scout et bénévole régulier, l’univers de notre nouveau slogan : ‘ Avant de les jeter ,  passez nous voir ‘. Tous proviennent de la branche Pionnier-Caravelle des Scouts et Guides De France de Valbonne Sophia-Antipolis, ils étaient accompagnés de leur responsable de la branche Valbonne Louis ROMAN (au centre avec des lunettes).

Quelques uns avaient apporté leur objet en panne afin de comprendre la raison de cet arrêt brutal. Elles et ils se sont chargés de leur démontage, afin d’effectuer le diagnostic de leur appareil : sur le grille pain de Juliette qui refusait de remplir son office, curieuse, elle avait déjà découvert la panne sur la résistance de chauffe : coupée ! Dommage, on aurait pu la remplacer, si le coût de  dépannage (prix pièce + port) n’avait pas dépassé le coût d’achat d’un produit neuf …, l’appareil rejoindra la déchetterie à sa plus grande tristesse.

Mais, elle a eu la bonne idée de se demander ce qui était récupérable et nous a proposé spontanément la récupération du câble secteur avec sa prise surmoulée.

Bonne pioche, car la rallonge multiprise de Louis refusait obstinément de fonctionner. Une panne toute simple, car après un test de continuité effectué au multimètre, son câble secteur d’origine était tout simplement coupé!

Après une longue recherche pour trouver l’outil apte à ouvrir cette multiprise équipée de vis spéciales genre cruciforme à 3 pans, le câble récupéré sur le grille pain de Juliette a été greffé dessus avec l’aide de notre bénévole Christophe, une transplantation réussie car cette multiprise a retrouvé son juste emploi.

Bastien avec l’aide de Julie tente la réparation de la lampe à pile d’Eléa. Le diagnostic n’est pas très bon, car les piles sont restées trop longtemps dans son boîtier sans servir … et elles ont coulé. La matière acide a détruit irrémédiablement le circuit électronique!

Lucile apprend à utiliser le pistolet à dessouder avec un de nos bénévoles Raymond (son Grand Père) sur une carte électronique d’un petit appareil.

De gauche à droite sur la 1ère photo : André, Kélian, Eléa, Bernard, Kelza, Fortunée, Julie, Louis, Samuel, Bastien, Juliette, Raymond, Lucile . (en gras les Scouts, les autres personnes faisant partie de nos bénévoles)

Bel exercice pour cette journée découverte, qui sera suivie de la visite d’autres apprentis réparateurs, en particulier le 4 juin dans le cadre de la deuxième édition de à Valbonne, centrée sur les actions durables.